L’explosion des déménagements suite aux confinements

510

En France, alors que la plupart des services fonctionnent même si cela est parfois plus long (notaires, banques, courtiers, assureurs, déménageurs, diagnostiqueurs, etc.), la plus marquante et la plus handicapante pour tout le marché immobilier fut l’impossibilité de faire des visites de logement que ce soit pour la vente ou pour la location.

De ce fait, une agence immo pendant le confinement, ne pouvait pas faire visiter à de potentiels acheteurs ou locataires les maisons ou appartements dont elle a un mandat. Un agent immobilier pouvait seulement se rendre sur place pour faire une estimation de l’appartement ou de la maison.

Heureusement depuis le 28 novembre 2020, il est désormais possible de visiter un appartement ou une maison pour la vente ou la location. Les visites immobilieres se font avec une agence que dans un cadre sanitaire strict (tri accru des candidats, pré-visite virtuelle, respect des gestes barrières (masques, gel hydroalcoolique, distance de sécurité, etc.) et limitation d’une visite individuelle de 30 minutes maximum par maison ou appartement et par demi-journée avec aération entre chaque visite). Cela devrait permettre à de nombreuses personnes de pouvoir avancer beaucoup plus sereinement dans leur projet immobilier.

Le marché du déménagement en France en quelques chiffres :

  • 80 % des déménagements (professionnels ou particuliers) se font dans un rayon de 200 km. Les distances sont relativement courtes.
  • 70 % des déménagements concernent des raisons personnelles alors que 30 % font suite à un motif professionnel.
  • 3 % des Français décident de déménager à l’étranger.
  • 30 % seulement choisissent de faire appel à des professionnels pour organiser et réaliser leur déménagement.
  • Les personnes ayant plus de 35 ans ont tendance à fuir les centres-villes en choisissent la périphérie, tandis que les jeunes actifs et étudiants préfèrent être au cœur des grandes villes.

Fuir Paris, une bonne idée ?

Selon une étude de Cadre Emploi, huit cadres sur dix envisageraient de quitter Paris.

Certains se projettent dans une banlieue éloignée, s’imaginent dans une maison à la campagne, proche de la mer, ou simplement habiter une ville petite. Parfois ce choix peut amener de la déception. en effet, après quelques mois, certains habitués aux grandes villes sont nostalgiques et perdent tout repère. C’est donc un projet de vie qui doit être mûrement réfléchi, en mesurant bien les avantages et inconvénients.

Le marché immobilier pour la location

L’offre et de la demande de maisons et appartements en location a connu une forte progression au cours de l’été, par rapport à 2019.

À l’approche de la rentrée, en France ils sont nombreux à se tourner vers la location pour trouver l’appartement ou la maison qu’ils occuperont en septembre.

Une des explications possibles au phénomène observé cette année est l’absence des nombreux touristes venus de pays lointains qui occupent habituellement des maisons et appartements loués sur des sites de location pour une courte durée.

Les changements du marché immobilier pour la vente

Essor du digital, résistance dans l’ancien, pénurie dans le neuf, évolution des prix, nouveaux critères de recherche, réformes… voici quelques éléments clés du marché.

Essor digital :

Tout le monde a dû s’adapter et accélérer son rapport au numérique : professionnels comme particuliers.

Le digital devient incontournable, dans toute la chaîne du marché immobilier, de la recherche foncière à l’achat, la vente, ou la location.

Les agences immo ont vraiment pris un virage important dans ce domaine.

Que devient le marché immobilier dit “dans l’ancien” ?

Faute de logements neufs, le marché immobilier de l’ancien est plutôt très actif. Parmi toutes les transactions, il s’est vendu plus d’appartements anciens, juste derrière les maisons anciennes, car les nouveaux occupants ont été très regardants sur le nombre de pieces pour les logements anciens.

La conséquence d’avoir plus de pieces qu’avant, a fait flamber les prix du marché immobilier ancien.

Pénurie dans l’immobilier du neuf :

La crise du coronavirus aurait-elle boosté le marché du neuf ? Nous avons constaté que l’accélération a eu lieu dès la sortie du premier confinement.

Les biens immobiliers neufs sont victimes de leur succès et l’offre est bien en dessous de la demande, le marché immobilier du neuf est de ce fait un marché de niche en manque de biens. Vous ne trouvez pas de maisons neuves à vendre, vous ne trouvez pas d’appartements neufs à vendre ou à acheter, il est donc juste que les prix grimpent.

En France, l’immobilier du neuf doit très vite trouver une nouvelle cadence, pour la construction de nouveaux biens. De revoir aussi le nombre de pieces à vivre pour ces logements, car ce critère est désormais impératif pour le télétravail.

Evolution des prix :

En france, le prix de l’immobilier est en hausse de partout. Avec le confinement, la france a connu une migration ‘inter-villes” ou “inter-régionales”.

Que ce soit pour une maison ou un appartement, pour de la vente ou pour une location, le demande étant plus forte que l’offre, les prix ont grimpé jusqu’à 20 % de plus, par rapport aux transactions passées.

Le télétravail demande d’avoir des pièces en plus dans son appartement ou dans sa maison, et cela a favorisé également la montée de prix.

Toutefois il est bon de signaler que pour une fois, Paris n’est pas dans cette règle. Au contraire, une baisse s’opère sur les prix à Paris, qui résistent à 10 600 € le m2.

Nouveaux critères de recherche :

L’expérience du confinement a eu l’effet d’être un accélérateur de tendances. Chacun rêve désormais de plus de pieces à vivre, du grand air, veulent revenir à la nature. Bref cela s’appelle une meilleure qualité de vie.

En France, le désir d’un appartement ou d’une maison, avec plus de pièces que le logement actuel que l’on occupe, a été plébiscité.

Cependant, la recherche d’une meilleure qualité de vie, accélérée par les possibilités du télétravail, reste un mouvement de fond qui peut prendre plusieurs années.

À noter :

Votre agence immo digitale, vous trouvera votre prochain bien immobilier, et il comportera au moins une ou deux pieces de plus que vous le souhaitiez, avant le confinement.

L’agence immo digitale, le nouvel outil du marché immobilier, et encore plus demain, avec la réalité virtuelle.

Régine Villedieu Immobilier