Les avantages et inconvénients entre être propriétaire et copropriétaires?

14

Vous souhaitez acquérir votre propre bien immobilier ? Dans ce cas, deux solutions s’offrent à vous : devenir propriétaire ou copropriétaire. Ces deux statuts sont bien différents et possèdent chacun des avantages et des inconvénients. Quels sont-ils ? Faisons le point.

Devenir propriétaire d’un logement : avantages et inconvénients

Quels sont les avantages de la propriété immobilière ?

Devenir propriétaire d’une maison ou d’un appartement est le rêve de nombreux Français. Et pour cause : le statut de propriétaire immobilier possède de nombreux avantages.

Le propriétaire peut réaliser des travaux de rénovation

Le propriétaire d’un logement a la possibilité de réaliser un vaste panel de travaux, visant la rénovation ou la modification du logement. En effet, il peut changer la fonction ou la destination de son bien immobilier. Par exemple, il peut aménager un garage en logement pour le louer par exemple, ou transformer un grenier en chambre, afin d’augmenter la surface habitable. Bien sûr, le propriétaire est en mesure de réaliser des travaux de construction dans sa propriété, à condition que ceux-ci soient autorisés par le PLU.

Le propriétaire peut louer son logement

Bien sûr, la location constitue un autre avantage inhérent à la propriété immobilière. Si vous possédez plusieurs propriétés et que vous cherchez des moyens de maximiser vos revenus, une option serait de les louer. Cette solution permet de profiter du versement d’un loyer mensuel, et donc d’un revenu supplémentaire non négligeable. Toutefois, il est essentiel de bien choisir le locataire, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Être propriétaire de son propre logement, un besoin de sécurité

Un nombre croissant de jeunes propriétaires achètent leur maison parce qu’ils veulent la sécurité et la permanence qu’offre la propriété immobilière. En fait, des études montrent que plus de 70 % des propriétaires ont acheté leur résidence principale pour obtenir un sentiment de sécurité. Posséder une maison leur permet de se sentir chez eux.

L’accession à la propriété permet également d’enrichir son patrimoine immobilier personnel, et ainsi préparer la succession de vos descendants. Cependant, le statut de propriétaire possède également des inconvénients.

Quels sont les inconvénients de la propriété immobilière ?

En achetant une maison, vous vous enracinez dans un endroit et vous avez moins de flexibilité pour déménager. Si vous changez d’emploi ou si vous souhaitez déménager, il est plus difficile de le faire lorsque vous êtes propriétaire d’un bien immobilier. Mais l’inconvénient le plus important est sans doute la dette qu’implique l’achat d’un bien immobilier. Effectivement, un crédit vous engage pendant plusieurs dizaines d’années et doit être remboursé. En outre, de nombreuses personnes ne comprennent pas qu’une fois qu’elles deviennent propriétaires, elles assument également d’autres responsabilités, comme l’entretien de leurs bâtiments, mais aussi le paiement de diverses charges, et notamment la taxe foncière.

Devenir propriétaire bailleur n’a pas que des avantages. En effet, le risque des locataires mauvais payeurs existe bel et bien et peut entraîner des pertes financières importantes. Il convient donc de faire appel à un professionnel pour la rédaction du bail, ainsi qu’à un assureur pour se protéger en cas d’impayés.

Devenir copropriétaire d’un logement : avantages et inconvénients ?

Lorsqu’un groupe de personnes achète un bien immobilier en commun, elles forment une copropriété. Une copropriété est un bien immobilier qui appartient à plusieurs propriétaires et sur lequel tous les propriétaires ont un droit égal.

Quelles sont les spécificités de la copropriété ?

La définition du dictionnaire de la copropriété est la suivante : la copropriété est une situation où deux personnes ou plus sont propriétaires d’une chose ensemble. Dans le cas des biens immobiliers, cela signifie qu’un certain nombre de personnes détiennent ensemble un certain nombre de biens à leurs noms, au sein du même immeuble par exemple.

Quels sont les avantages de la copropriété ?

Les avantages de la copropriété sont nombreux, le premier d’entre eux étant le gain de temps. En effet, dans une copropriété, c’est le syndic qui gère les parties communes de l’immeuble.

Les biens en copropriétés sont moins chers à l’achat que les maisons traditionnelles, car ils offrent un prix d’entrée plus bas et des coûts de propriété permanents plus faibles. Dans une copropriété, chaque copropriétaire partage les risques et les bénéfices. Cela signifie, par exemple, qu’en cas de dommages à la propriété, chaque propriétaire paie une part égale.

Les biens en copropriétés mettent également à disposition des copropriétaires plus de commodités, comme une piscine par exemple, un jardin, etc. En outre, vivre dans un immeuble en copropriété permet de bénéficier de la sécurité qu’offrent les dispositifs de surveillance. En effet, des caméras sont installées dans tous les coins de l’immeuble et sont suffisamment sophistiquées pour obtenir une image HD de tout ce qui se trouve dans leur champ de vision. Voilà qui dissuade les personnes mal attentionnées et rassure les habitants de la copropriété.

Considérant que chaque copropriétaire peut participer au processus de décision concernant les travaux à réaliser dans la copropriété, la copropriété est souvent considérée comme un avantage.

Précisons que la copropriété n’interdit pas la location du bien concerné. Il est donc possible de profiter d’un revenu supplémentaire, à condition de trouver un locataire digne de confiance.

Quels sont les inconvénients de la copropriété ?

L’un des inconvénients principaux de la vie en copropriété concerne les copropriétaires qui ne paient pas leurs charges. Comme nous l’avons vu précédemment, les copropriétaires sont tenus de payer les charges d’entretien, les équipements et les taxes nécessaires au fonctionnement de la copropriété. L’exemple le plus courant est le paiement mensuel de l’électricité avec laquelle sont éclairées les parties communes. D’autres exemples sont l’enlèvement des ordures, l’approvisionnement en eau ou les frais de nettoyage.

Parmi les risques inhérents à la copropriété, nous pouvons citer une mauvaise organisation de celle-ci. Par exemple, le manque d’entretien des parties communes peut entraîner la dégradation rapide des parties communes.

En conclusion : faut-il opter pour la propriété ou la copropriété ?

Comme nous venons de le voir, les statuts de propriétaire et de copropriétaire possèdent chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Avant de vous lancer dans un achat immobilier, il est donc nécessaire de faire le point sur vos envies, vos besoins et vos préférences, mais aussi sur votre budget et votre capacité d’endettement.

Régine Villedieu Immobilier