Les “nouvelles” arnaques immobilières…

3458

Le marché immobilier est aujourd’hui de plus en plus la proie, de personnes malveillantes, qui cherchent à voler votre argent. En effet, parce que cela n’arrive pas qu’aux autres, l’arnaque immobiliere se répand, notamment depuis la digitalisation du marché de l’immobilier, que ce soit pour la location ou la vente, d’une maison ou d’un appartement.

Nous allons essayer de vous aider, à éviter de tomber dans les pièges tendus par des personnes peu scrupuleuses.

Les arnaques immobilieres sont de plus en plus nombreuses. Et elles commencent toujours de la même façon… vous êtes contacté par email, sur les sites de petites annonces (ebay.fr, leboncoin, pap, vivastreet, etc)

Les différentes arnarques :

  1. La première arnaque n’est certainement pas la plus répandue mais elle n’en est pas moins redoutable. Des personnes vous contactent par un site d’annonces immobilieres pour visiter votre bien, pour la location ou la vente de votre bien immobilier. Jusque-là tout est normal, mais au moment de la visite ils arrivent à plusieurs. Vous leur faites visiter mais il y en a toujours un qui traîne ou qu’il demande à revisiter seul pour parler de la transaction immobiliere, après avoir fait le tour avec vous… Et c’est là qu’ils en profitent pour vous dérober discrètement des petits objets de valeurs… Quand vous vous en rendez compte, il est généralement trop tard et l’identité fournie est toujours fausse ! Cette pratique est très rare avec un agent immobilier qui repère les arnaques rapidement et quand lui-même est pris au dépourvu, il est assuré contre ce risque. On peut appeler cela, arnaque à la location, arnaque location appartement.
  2. Les arnaques employées par les escrocs africains. Ils envoient un message avec les caractéristiques suivantes : Vouloir acheter votre bien immobilier, à titre d’investissement, sans négocier le prix et sans même le visiter !!! Ils sont prêts à verser 10 % de son prix et quelquefois même la totalité du prix ! Ils vous demandent de leur envoyer vos coordonnées bancaires ou celles de votre notaire, qui gère le bien immobilier. Le contact est en Afrique (le plus souvent en Côte d’Ivoire, devenue la plaque tournante de ces types d’arnaques), mais aussi de plus en plus en Europe (car les victimes potentielles commencent à se méfier). Il s’agit d’un numéro de portable… Souvent, le style de leur message est “étrange” avec une orthographe approximative.
  3. Les arnaques à la location immobiliere. Des petits malins postent une fausse annonce immobiliere pour de la location sur le Web et exigent des locataires un dépôt de garantie envoyé via mandat cash avant même d’organiser la visite, pour réserver au plus vite le logement (le plus souvent autour 500 euros). Dans les villes où le marché de l’immobilier pour la location, est tendu, les victimes ne se comptent plus… c’est vrai qu’avec un grand nombre d’annonces immobilieres, le futur locataire a beaucoup de mal à distinguer le vrai du faux. Donc ne jamais verser d’argent avant d’avoir visité le logement, pour vous éviter d’en payer le prix fort !
  4. Le Rip Deal, fait partie des arnaques immobilières internationales. Propriétaire, vous passez une annonce pour la vente d’un bien immobilier. Un individu vous contacte avec un n° de téléphone mobile venant de l’étranger. Généralement, il vous demande par SMS ou par mail de le rappeler. L’arnaque à l’annonces immobiliere commence. Il prétendra alors que son patron, qui a vu les photos sur le net, est très intéressé par votre bien immobilier et est prêt à l’acheter sans négocier le prix. Votre interlocuteur vous demande d’abord si vous êtes d’accord de faire une partie en espèce. Sachez qu’ils n’ont aucune intention d’acheter votre bien immobilier, mais seulement de vous inviter à venir les rencontrer pour discuter dans un hôtel de standing, parfois en France, mais le plus souvent à l’étranger. Là, ils vont tout faire pour vous mettre en confiance, et vous proposent de les revoir quelques jours plus tard pour conclure la vente, c’est la base de l’arnaque. En fait, ils insistent surtout pour que vous les aidiez à échanger de l’argent étranger contre des euros, prétextant qu’ils souhaitent défiscaliser cet argent non déclaré, grâce à cette transaction immobilière. Si vous acceptez, le jour où vous présenterez vos euros, en échange vous recevrez une valise qui contient que de vulgaires copies de billets suisses. La vente de votre bien immobilier s’arrête là. Vous aurez beau protester, mais face à vous vous aurez de dangereux individus, qui vont vous intimider. Pour la petite histoire, un avocat a même avancé 200 000 € à un de ses clients. Mais quand il s’est rendu compte du piège, il était trop tard, les 200 000 € venaient de partir sous ses yeux, sans pouvoir intervenir. Un second cas peu banal aussi, Julien LEPERS, célèbre animateur en personne, s’est fait voler son argent. Pas moins de 450 000 € pour une transaction immobiliere frauduleuse. (C’est un journaliste qui aurait découvert par hasard sa plainte à la Police en enquêtant sur les victimes de ces pratiques. Contacté à ce sujet, l’animateur a fait savoir par son attaché de presse qu’il ne souhaitait pas communiquer sur le sujet…). Ces deux exemples montrent bien qu’il ne faut jamais faire de transactions en espèce, car lorsque vous êtes victime d’une arnaque, il sera très difficile de récupérer votre argent.

Plus c’est gros, plus ça marche…

Voilà quelques conseils, pour vos futures transactions immobilieres :

  • faites appel à un professionnel de l’immobilier, il vous évitera tous les problèmes d’arnaque.
  • ne pas hésiter à se rendre à l’agence immobilière, si elle a pignon sur rue
  • vérifier bien l’annonce qui vous intéresse, notamment bien regarder la tournure des phrases, ainsi que les fautes d’orthographe.
  • pas de transactions en espèce, cash ou toute autre forme d’argent.
  • ne pas se rendre à l’étranger pour conclure la vente de votre bien immobilier qui se trouve en France. Si une personne qui vit à l’étranger est intéressée par votre maison ou appartement, c’est à elle de faire l’effort de se déplacer vers vous.
  • ne jamais verser d’argent, même pour réserver une location, avant qu’un bail ne soit légalement signé.

Vous avez été victime de ce genre d’arnaque ? Qui contacter :

  • Si vous souhaitez obtenir des renseignements dans le domaine des escroqueries, composez le 0805 805 817 (appel gratuit) pour être mis en relation avec un policier ou un gendarme.
Régine Villedieu Immobilier

ABONNEZ-VOUS À NOTRE INSTAGRAM

Vous voulez découvrir nos dernières inspirations, biens et story ? Abonnez-vous à notre Instagram !
C'est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup.

NOTRE PAGE INSTAGRAM