FR - EN - NL



 
Page 1/1  (3 articles)   1 
Précédente  Suivante  

03-06-2015

Cherbourg-Octeville : Commune nouvelle en 2016...



Cela fait des années que certains en rêve, d’autres ne veulent pas en entendre parler : Une grande ville de Cherbourg! Aujourd’hui le sujet est plus que jamais d’actualité, on voit de plus en plus de sujets sur les réseaux sociaux, au journal de TF1, et les élus en place nous en parlent!

Alors qu’en est il exactement de ce projet? Le projet est de réunir les 5 communes de l’agglomération en une! Son nom pour le moment c’est ville nouvelle pour certains, commune nouvelle pour d’autres, mais en fait tout cela n’est que le nom du projet car le nom de la future ville nouvelle et de ses habitants n’est pas encore décidé! Le choix sera fait en concertation par les élus de l’agglomération.

Pourquoi ce projet? Aujourd’hui dans notre Normandie réunifiée les grandes villes s’organisent, Rouen qui comptait plus de 400 000 habitants s’est associée à ses voisins et forme une métropole de 71 communes, Saint Lô regroupe déjà 73 communes pour presque le double d’habitants de Cherbourg aujourd’hui! Voici quelques chiffres :

  • Rouen : 71 communes pour 500 000 habitants.
  • Le Havre : 17 communes pour 241 000 habitants.
  • Caen la Mer : 35 communes et 236 000 habitants.
  • Saint Lô : 73 communes pour 70 000 habitants
  • Cherbourg-Octeville : aujourd’hui 39 772 habitants.
  • Cherbourg-Octeville : en 2016 5 communes pour 82 000 habitants.


Toutes les villes s’organisent pour avoir plus de visibilité. Le but est donc d’adapter la ville aux besoins d’aujourd’hui. Lire la suite
 
 

23-06-2012

Les hydroliennes vont doper le port

Tags : , Cherbourg, CUC, Emploi

Les hydroliennes devraient créer trois fois plus d'emplois locaux que les éoliennes en mer : 500 emplois directs et 2 000 pour la sous-traitance.

Depuis le lancement du premier appel d'offres par l'État, les éoliennes offshore ont le vent en poupe. À Caen, mercredi dans le cadre du colloque « Énergie marines renouvelables et vous ? » organisé par l'IRD2 (Institut régional du développement durable), Nicolas Serrie, directeur développement éolien offshore chez Alstom, a confirmé les engagements du consortium dans le Cotentin. « Notre première usine sera inaugurée à Saint-Nazaire en 2015, celles de Cherbourg en 2015. » Localement, les chiffres de cinq cents emplois directs et deux mille pour la sous-traitance, sont avancés.

Poule aux oeufs d'or cherbourgeoise

À cette confirmation, Laurent Beauvais, président de la Région, ajoute l'engagement de cent millions d'euros avec les collectivités territoriales. Le rallongement du quai des Flamands constitue la première étape de la mise à niveau portuaire. « Nous allons également engager des travaux de comblement de la partie Est de la grande rade pour gagner 35 hectares en prolongement des terre-pleins existants », indique Jean-Pierre Laflaquière, directeur général de la Spl (Société publique locale) que viennent de créer Région, département de la Manche et Cuc.

Cette extension vise à répondre aux besoins des constructeurs d'hydroliennes. Ces éoliennes sous-marines pourraient bien devenir la poule aux oeufs d'or cherbourgeoise. DCNS s'est déjà clairement positionné et GDF Suez annonce son intention de ne pas manquer le rendez-vous. « Nous tablons sur trois opérateurs et constructeurs », poursuit Jean-Pierre Laflaquière. Une étude sur les besoins de formation des futurs salariés est en cours. Les résultats seront connus à l'automne.

1500 emplois directs

Lire la suite
 
 

15-04-2010

Les prix ont baissé à CHERBOURG


Pierre Villedieu, de l’agence Régine Villedieu Immobilier, dévoile pour LaVieImmo.com les clefs permettant d’appréhender le marché cherbourgeois.

LaVieImmo.com : Dans quel état se situe le marché à l’heure actuelle ?

Pierre Villedieu : Il se remet doucement de deux années difficiles. Nous avons bien sûr ressenti les effets de la crise avec des baisses de prix de 20 % en moyenne, mais pas sur tous les types de biens. Les pavillons sur sous-sol typiques des années 70 ont ainsi beaucoup souffert, tandis que les biens plus haut de gamme ont forcément été plus épargnés.

LaVieImmo.com : Quels sont les prix des produits hauts de gamme dans la Manche ?

Pierre Villedieu : Il n’est pas rare que les belles propriétés comme les manoirs, ou les petit châteaux situés à proximité de Cherbourg, ou les maisons contemporaines situées en ville, partent aux alentours de 500 000 ou 600 000 euros et même au-delà.

LaVieImmo.com : Et les biens plus traditionnels ?

Lire la suite
 
 


Page 1/1  (3 articles)   1 
Précédente  Suivante